Marine fait sa chronique !
Buzz marketing et communication online : ça bouge sur le web pour les entreprises !


11082009

Facebook et la granularité

Par • Dans la catégorie : Les outils du web
Autrement dit : qui voit quoi de votre statut Facebook ?

Telle est la question… Pour l’instant, tout le monde voit tout, ou du moins, peut tout voir. A condition d’être votre ami, bien sûr. Mais bientôt, cela va changer ! Déjà, vous ne choisirez plus « une fois pour toutes » si votre profil est privé ou public. Le choix se fera donc publication par publication. La possibilité de choix existe déjà pour les mises en ligne de photos. A qui j’autorise l’accès ? Mes amis ? Les amis de mes amis ? Tout le monde ? Il en sera bientôt de même pour chaque publication, avec la spécificité supplémentaire qu’il sera aussi possible de créer des groupes parmis vos amis, et de n’autoriser l’accès à certaines informations qu’à certains de vos amis (certains groupes).

Quel est l’avantage ?

Cela permet de communiquer à une cible précise, un message précis. Vous pouvez ainsi imaginer de diviser votre profil entre la famille qui aura accès aux informations privées, les amis qui pourront voir certaines de vos photos, et le grand public, tels que les éventuels recruteurs ou autres partenaires dans votre vie professionnelle qui eux auront un accès à un profil ultra limité, très propre, et très pro…

Mon avis ?

Personnellement, je ne demande qu’à voir. C’est une évolution intéressante. Mais cela me fait un peu peur… Une erreur de clic, et hop, l’info familiale devient publique. Une faute d’inattention et vous publiez les dernières photos de soirées sur votre profil « public ».

En tous cas j’en conclus que Facebook tente de plus en plus de se rapprocher de Twitter qui offre des profils publics.

A suivre…

Mots clés : , ,

est l'auteur de cet article. Jeune diplômée, elle recherche actuellement une opportunité en web marketing / communication online.
Lui écrire | Voir tous les articles écrits par

4 avis sur le sujet »

  1. Merci de citer tes sources 😉

  2. @ Cédric :
    Oups désolée, je le fais généralement dans l’article, la précipitation…
    Voici donc le lien du blog Facebook d’où sont extraites toutes les informations de cet article : http://blog.facebook.com/blog.php?post=98499677130
    En espérant que cela puisse t’être utile 😉

  3. Ce qui me fait peur c’est la fiabilité de l’algorithme qui gère les droits ! Et cela pour les raisons suivantes :
    Les applications Facebook peuvent utiliser plusieurs méthodes d’accès à vos données personnels. Et parmi ces méthodes il y a l’accès direct a une partie de la base de donnée Facebook dont voici la liste des tables accessibles http://wiki.developers.facebook.com/index.php/FQL_Tables Il va être relativement difficile de faire un système fiable à 100% dans ces conditions !
    De plus, l’équipe de développeur Facebook a parfois tendance faire des tests grandeur nature… à en voir certains affichages et réactions de l’API la nuit (Jour pour les Américains)

  4. @ codeurWeb :
    C’est sûr qu’il ne faut pas se sentir en totale sécurité sur les infos qu’on diffuse, juste parce que la granularité nous dit que notre boss n’y aura pas accès par exemple… C’est pratique, mais dangereux aussi… il faut rester vigilent !

Donner votre avis