Marine fait sa chronique !
Buzz marketing et communication online : ça bouge sur le web pour les entreprises !


8092009

Blogueurs, influenceurs, et professionnels… (part 3)

Par • Dans la catégorie : Buzz marketing et communication online

On a parlé de blogueurs influents et de blogueurs professionnels, mais vous n’êtes pas sans savoir que la concurrence est rude sur la blogosphère. Que ce soit les petits blogueurs qui souhaitent être considérés comme influents, ou ceux qui voudraient aussi pouvoir gagner leur vie, « uniquement » grâce au fait d’écrire sur internet. Alors les conflits naissent, les critiques fleurissent, et certains abandons éclatent !


J’ai en tête l’épisode récent de Eric Dupin du blog Presse Citron qui a décidé d’abandonner ou du moins d’éviter Twitter pendant une période plus ou moins longue. Je vous en ai parlé hier, Eric Dupin est devenu blogueur professionnel, alors forcément, ça l’expose à une audience encore plus importante, ça fait naître de nouvelles jalousies, ça augmente les critiques, … tout cela sans parler du fait que le ton du blog a peut-être effectivement changé entre temps, comme le dit Gonzague Dambricourt dans son article / réponse à cette désertion.

Je pense aussi à Catpointzero du blog du même nom qui a souhaité, il y a peu de temps, fermer son blog, pour finalement le reprendre sous un autre angle. Un blog qui commençait à empiéter sur sa vie professionnelle, toujours à cause de ces quelques personnes qui ne supportent pas la réussite des autres. Et forcément, lorsqu’on a un métier qui nous expose aussi… il faut parfois choisir !

Alors tout cela me fait me poser une question : est-il possible de tenir un blog relativement connu sans pour autant que cela n’empiète sur le reste de sa vie ? Les lecteurs sont-ils ceux qui influencent notre vie ? Je suis tout à fait d’accord que lorsque l’audience devient importante, l’un des buts devient de la satisfaire au maximum, même lorsque l’on a d’abord ouvert son blog pour soi-même. Mais est-ce que ces mêmes lecteurs ont le droit d’entrer dans notre vie au point de la faire changer ? Nous contraindre à quitter un média sur lequel on passe habituellement du temps ? Nous faire courir un risque face à notre vie professionnelle ?

Du côté des ces critiques, maintenant : pourquoi s’entêter à lire un blog que l’on n’aime pas ? Y passer plusieurs fois pour être sûr que la ligne éditoriale a changé et ne nous plait plus, ok, mais y passer du temps, le lire, l’analyser, afin d’écrire une critique réfléchie (ou pas) ça me dépasse ! Sauf que forcément, conseiller aux blogueurs concernés de ne pas tenir compte de ces critiques répétées, c’est bien facile… mais le faire l’est nettement moins !

Quand on lit des textes assassins du genre de ceux  sur le blog Crepix Gaufrum, ou de Soymalieu,  on se dit quand même que certains n’ont rien à faire. Beaucoup de blogueurs critiqués mais à priori très connus de l’auteur… On se demande quel est l’intérêt de cet attrait pour des personnes qui selon les dires ne le méritent vraiment pas… LA blogosphère est ce qu’elle est et ne contentera  jamais tout le monde, tout comme « IRL » vous ne serez jamais en accord avec tous ceux qui vous entourent. Alors donner son avis sur un sujet, c’est une chose, et personnellement, je suis toujours ouverte à la critique tant qu’elle fait avancer le débat et que c’est dans un but constructif. Mais carréement descendre certaines personnes parce que leur blog ne vous plait pas… Il en faut pour tous les goûts ! Il serait temps de relativiser un peu, et j’espère pour vous que vous êtes à même de trouver d’autres occupations plus intelligentes… d’autant plus que la critique d’un blog passe désormais forcément par la critique du blogueur en personne, et certains sont plus fragiles que d’autres sur ce point là !

Blogueurs, influenceurs et professionnels… (part 1)

Blogueurs, influenceurs et professionnels… (part 2)

Mots clés : , , ,

est l'auteur de cet article. Jeune diplômée, elle recherche actuellement une opportunité en web marketing / communication online.
Lui écrire | Voir tous les articles écrits par

9 avis sur le sujet »

  1. La blogosphère est en effet une jungle. Des articles assassins, des commentaires désagréables sont le lot quotidien de tout blogueur qui commence à avoir une bonne part d’audience. Mieux vaut le savoir et s’y préparer!
    La blogo est le reflet de la société dans laquelle on vit mais les conflits prennent généralement une autre ampleur car on se sent à l’abri devant son PC. On ose attaquer ou se défendre plus facilement en évitant une confrontation directe. Sans oublier que certains prennent également un certain plaisir à tirer à boulets rouges sur d’autres afin de faire parler d’eux…
    A coté de ça, il y a de nombreux aspects positifs. Heureusement d’ailleurs! Les contacts et le partage sont tout de même bien plus important.

  2. @ Ness :
    Je ne remets pas en cause les avantages de la blogosphère ! Sinon je l’aurai quittée depuis longtemps. Pas encore l’audience pour faire partie de la jungle d’ailleurs… Par contre je ne suis pas forcément d’accord avec le faire que la blogosphère reflète la société dans laquelle on vit. Pour moi c’est un monde complètement à part. Les gens osent s’y exprimer. Alors que quand tu regardes une soirée blogueurs par exemple… c’est complètement différent !

    @ Sigfried :
    Je pense que cela dépend davantage de la personnalité que de comment tu blogues (pro ou passe-temps) : certaines sont aptes à encaisser et laisser couler, d’autres prennent tout à coeur…

    @ Thierry : Peut-être qu’on choisit effectivement… mais peut-être aussi que les autres choisissent pour nous. Il suffit que quelqu’un nous choisisse pour cible sans rien avoir demandé… et hop, c’est parti ! De là à dire que c’est une jungle… non ! Mais parfois des conflits / critiques prennent des proportions beaucoup trop importantes !

    @ soymalau :
    Comment peux-tu avoir un avis argumenté sur une personne alors que tu dis toi même ne pas la lire ni la suivre sur Twitter ? Cerner le personnage ? Par les simples « on dit » de ta « bande » ? Effectivement, cela ne me paraît pas un jugement très discerné !
    Pas de jalousie ? Pas de fixation ? Pas d’envie d’attirer du trafic ou des commentaires ? De lancer le débat ? Alors explique moi : quel est ton / votre but ? Disserter sur ce que l’on n’aime pas, ok. Critiquer les gens purement et simplement… c’est une autre histoire !
    Et enfin, « blogueurs tardifs » ? Tu penses donc être « meilleur » parce que tu étais là avant ? Il n’y a donc pas de place pour des nouveaux ?
    Bonne continuation à « ta bande » et toi… ton avis est bien sûr toujours le bienvenue ici !

  3. Certains conflits sont assez pathétiques, on se croirait dans une cour d’école! En fait tout dépends de l’intérêt des blogueurs, s’ils sont pro ou non et s’ils sont soucieux de leur image sur le web.

  4. La solution c’est d’en avoir rien à foutre évidement, mais il est clair que cela ne doit pas être si facile à gérer quand le mec est attaqué sur son gagne pain. Ceux pour qui le fait de bloguer est un passe-temps et ont une identité réelle bien séparé de leur identité numérique pourraient se permettre de laisser couler les provocation du genre de celles qu’on à vu récemment. Répondre sérieusement à ce type de troll c’est rentrer dans le jeu de celui qui attaque. Sinon reste la solution du mercenaire tchétchène, qui a l’avantage de relancer l’emploi dans un pays qui en a bien besoin. Puis une tête empaillé au dessus de la TV, c’est indémodable coté décoration…

  5. Non la blogophère n’est pas un jungle, on fait de la blogosphère ce qu’on veut en faire, voilà 1 an que je blogue, (un peu plus), pas de commentaires désagréables, pas de troll, un vrai bonheur

  6. Ton article n’évoque que des lieux communs, déjà entendus 10.000 fois et complètement biaisés. La jalousie ? Hors de propos. La fixation ? Laisse moi rire, tu penses vraiment que je passe mes journées sur presse-citron pour pouvoir mieux le descendre ? Je ne lis presque jamais son blog, je ne le suis pas sur twitter.

    Est-ce que pour autant mon avis est sans intérêt ? Est-ce que pour autant il m’est impossible de cerner le personnage ? Je ne pense pas.

    Enfin, tu fais partie de ces blogueurs tardifs, qui n’ont pas une connaissance profonde de la blogosphère, de ses courants et de ses philosophies. T’es une enthousiaste simpliste, pour qui il n’est pas intéressant de disserter sur ce que l’on n’aime pas. A plusieurs reprises tu dis que les gens acceptent la critique, mais sache qu’il faut faire partie de « la bande » pour que tes critiques soient reçues, et que de préférence, ce soient des critiques de surface.

    My2c.

  7. Marine , pour Soymalau au moins tu peux aller voir le code source de son blog qui ne contient pas de tracker de statistiques 🙂 C’est à mon avis une bonne preuve d’un « non désir » de faire du trafic ( à quoi bon vouloir faire du trafic si tu ne peux le mesurer c’est comme faire un record de vitesse sans savoir à combien tu avances ^^ )

    A part ça article intéressant mais qui aurait sûrement mérité d’être un peu plus construit, plus développé. Mais la blogosphère est pleine de surprises (en ce moment je vois les mauvaises… et je suis pas seul :s) , c’est bien compliqué à cerner.

  8. @ Gonzague :
    Merci pour ton passage ici et ton commentaire. Effectivement, je ne m’étais pas posé la question de la présence ou non du tracker chez soymalau, dans tous les cas, je pense que la notoriété non mesurée par un tel outil peut tout de même s’apprécier !

  9. Je t’en prie Marie. J’en conviens, mais c’est à mon avis très loin de ce à quoi Baptiste aspire , il n’a d’ailleurs rien à vendre / ne vit pas de son blog. Une notoriété construite de cette façon là ne serait pas la meilleure et il le sait 🙂

Donner votre avis