Marine fait sa chronique !
Buzz marketing et communication online : ça bouge sur le web pour les entreprises !


8112009

Internet ? C’est comme les fraises Tagada !

Par • Dans la catégorie : Les entreprises et le web

Cet article a été écrit par Bruno

« Internet, net, web, ouaib, toile, réseau… » sont des mots qui vous parlent forcément car ils font partie de votre vie au quotidien. Mais ça n’a pas toujours été le cas ! Comme les Fraises Tagada, internet a fêté ses 40 ans en 2009. Nous n’allons pas débattre sur la date et/ou le jour exacts de sa création mais nous ateller à vous compter rapidement son histoire… Véritable révolution pour les Hommes, l’origine de son nom reste encore incertaine, mais pourrait bien venir de « interconnected networks » (réseaux interconnectés en français). Dans ce cas, l’idée d’échange et de communication était déjà présente.

En 1969 ? Un mec tente une expérience dans un sous-sol de faculté (je caricature). En 2009 ? Des mots comme « geek » (pas toujours à base technologique) et « buzz » font leur entrée à l’académie française et dans nos dictionnaires. Mais que s’est-il passé entre temps ?

En 1969, il n’y avait pas d’ordinateurs personnels et encore pas le fameux minitel. Le 21 juillet de cette année, Neil Armstrong fait un petit pas pour l’Homme (sur la lune) et un grand pas pour l’humanité. Le 2 mars de cette année, le Concorde vole pour la première fois. Cette même année verra naître Arpanet, l’ancêtre d’internet. Mais l’histoire commence bien plus tôt et vient de l’armée américaine. Les années 60 sont marquées par la guerre froide et l’US Air Force demande à un centre de recherches (Advanced Research Projects Agency ou ARPA) de trouver un moyen résistant à l’arme atomique et qui permette de communiquer plus facilement. Le programme de recherche ne trouvera des financements qu’en août 1968…

29 octobre 1969 : le professeur Kleinrock et ses étudiants relient des ordinateurs (plutot des calculateurs en fait) de l’université de Los Angeles (UCLA) à l’Institut de recherche de Stanford (SRI). En voulant taper « login », seule les lettres « LO » passent. Fin novembre, cette connexion entre les deux universités devient permanente. Le 5 décembre, des machines des universités de Santa Barbara viennent se greffer au réseau : Arpanet est né ! 28 décembre : Naissance de Linus Torvalds, programmeur et promoteur finlandais de Linux…On connaîtra par la suite : la naissance du courrier électronique en 1972, la mise en place du protocole TCP/IP (toujours utilisé de nos jours) en 1974, un millier de machines reliées entre elles en 1980, le web fait de pages HTML et de liens hypertextes au début des années 1990, le premier navigateur avec interface graphique stable (Netscape) en 1995, etc…pour atteindre 1,6 milliards d’utilisateurs aujourd’hui. Quelle aventure !

Internet est aujourd’hui indissociable de la culture urbaine. Il rythme la vie de tous et on sait que près de 60% des utilisateurs d’internet surfent quotidiennement. Le problème actuel reste la couverture des territoires. Encore trop peu de zones rurales sont desservies en haut débit, à défaut de l’être mal en bas débit. Les récentes enquêtes démontrent que l’usage d’internet augmente avec le niveau de diplômes, la catégorie socio-professionnelle, l’habitat urbain…les 15-25 ans sont tous allés au moins une fois sur internet et pensent que la toile a toujours existé. On frôle même parfois l’addictologie extrême à internet pour certains utilisateurs. Le web est partout : vous y faites vos courses, vous y publiez vos photos, vous y discutez, vous gardez le contact avec vos amis, vous draguez, vous achetez… Et on ne vous parlera pas des réseaux sociaux et des smartphones…

Mais que va-t-il se passer dans les années à venir ? En voici un petit aperçu…

On n’aura plus besoin de facebook , youtube … – Facebook

Flippant non ?

Mots clés : , , ,

est
Lui écrire | Voir tous les articles écrits par

2 avis sur le sujet »

  1. Belle entrée en matière Bruno.
    Cela me rappelle mes cours de technologie en 4e (1999). Où l’ont nous contais cette épistémologie.
    En ce temps, internet c’était un modem 56K, et des bruits bizarres 0 la connexion, un forfait au temps pour les parents, et nous passant des heures sur caramail à chatter avec des inconnus à l’autre bout du monde. On découvrait qu’il n’était plus besoin de lire les bouquins, ou faire les devoirs puisque altalavista (premier moteur de recherche que j’aie utilisé) nous trouvait toujours un site pour nous aider.
    Mon premier MP4 téléchargé en 25mn (sur napster ^^) et lu avec une beta de winamp.
    Moi nostalgique? non, curieux de l’avenir que nous réserve la cybercommunauté!

  2. Merci et bravo Bruno pour ce premier post ! Enchantée de te voir rejoindre l’aventure de « Marine fait sa chronique » pour combler mon absence…
    Si je sais bien que « la toile » n’a pas toujours existé, je suis bien consciente de la dépendance actuelle… et me demande ce que je ferai aujourd’hui si elle n’était pas là ! (aussi bien professionnellement que personnellement d’ailleurs).

Donner votre avis