Marine fait sa chronique !
Buzz marketing et communication online : ça bouge sur le web pour les entreprises !


1032010

Interview de Samir Semaoune, Community manager

Par • Dans la catégorie : Community Manager

De retour ici dans notre série d’interviews de community managers.

Aujourd’hui, c’est Samir Semaoune qui se prête au jeu. Actuellement community manager stagiaire pour l’agence BlogBang, il nous dévoile son avis et ses réflexions sur ce métier, avec un oeil relativement nouveau !

Bonjour Samir, tout d’abord, peux-tu te présenter en quelques mots aux lecteurs ?

Samir, 23 ans et étudiant en 4e année de communication spécialité webmarketing à Sup de Pub.

Si je t’interroge aujourd’hui, c’est bien sûr pour ton poste de community manager. Peux-tu nous expliquer comment es-tu arrivé à cette fonction et ce qui t’y a poussé ?

Je suis sur un pc et sur le web depuis tout petit, j’ai participé à quelques projets web amateurs en tant que rédacteur, c’est donc logiquement que je me suis orienté vers les métiers de la communication et plus particulièrement sur le web. Cette année, je me suis spécialisé en webmarketing et c’est un domaine assez vaste avec plusieurs métiers bien distincts. Le community management est un métier en pleine expansion car les agences médias et surtout les annonceurs commencent à comprendre tous les enjeux et les problématiques liés aux communautés sur internet. Je n’ai pas encore fait de choix définitif sur mon orientation mais le community management est une voie très intéressante qui va prendre de plus en plus d’importance.

Aujourd’hui, tu es encore étudiant. Tes études sont-elles en rapport avec le poste de community manager ? Comment gères-tu ton temps entre ton activité professionnelle et ta vie d’étudiant ?

J’ai eu un semestre de cours théoriques sur le webmarketing. Ce qui inclue pas mal de choses comme la stratégie média, l’achat publicitaire, le référencement, ou encore le community management. Depuis janvier, je suis en stage à plein temps chez Blogbang et j’occupe une fonction de community manager. L’année est donc séparée en 2 entre d’un coté la théorie et de l’autre la pratique.

Débordé mais pas trop.

Quelle est ta mission, au quotidien, au sein de l’agence BlogBang ?

Au quotidien, je m’occupe d’une partie du community management interne comme faire de la veille, répondre à nos membres, et animer notre communauté sur les réseaux sociaux. Je m’occupe aussi du community management pour les annonceurs qui font des campagnes chez Blogbang, cela inclue de la veille, de la prospection et une présence sur les réseaux sociaux.

Quelles sont, selon toi, les particularités d’un poste de community manager en agence comparativement à un community manager dédié à une marque grand public ?

Les problématiques ne sont pas les mêmes. Un community manager dédié à une marque, et donc travaillant chez l’annonceur en interne basera sa stratégie sur le long terme et aura du temps pour mettre en place ses outils, effectuer une veille très approfondie, animer sa communauté sur le long terme et instaurer un dialogue durable.

En agence, quand il s’agit de community management dédié à une campagne spécifique, il y a une contrainte de temps et donc de moyens. Les objectifs à court et à long terme ne peuvent pas être similaires ce qui changera donc la méthodologie.

Néanmoins, il y a beaucoup d’annonceurs qui confient leur stratégie web et notamment leur community management sur le long terme à des agences web spécialisées car elles n’ont pas forcément les ressources internes pour le faire elles-même. On peut alors retrouver les mêmes particularités chez l’annonceur et en agence.

Rentres-tu dans un rôle lorsque tu gères cette communauté ? Ou parles-tu en ton nom ? Comment gères-tu ta propre identité virtuelle ?

Je pense qu’il est préférable de parler en son nom tout en faisant attention à sa réputation. Le community management n’est pas un métier honteux alors il n’est pas forcément nécessaire de cacher son identité. Sur le long terme, si l’on souhaite établir un dialogue franc et efficace avec sa communauté, il ne vaut mieux pas rentrer dans un rôle. Cela reste mon avis perso… d’autant qu’il existe parfois des cas où il doit être préférable de cacher son identité pour sonder telle ou telle communauté.

Quelles sont, selon toi, les qualités et aptitudes que doit avoir un community manager ?

Savoir écouter, avoir une bonne connaissance d’internet, des réseaux sociaux, de la blogosphère. Avoir une bonne culture générale et être ouvert au dialogue car tout le monde ne pense pas de la même façon.

Cette fonction est toute récente pour toi. Est-ce que tes missions répondent aux attentes que tu avais en accédant à ce poste et à l’image que tu te faisais du community management ?

Oui, puisqu’on a eu un coté pratique en cours de community management et je savais à quoi m’en tenir. Ensuite, je m’intéresse beaucoup au domaine et il est important de rester informé des tendances car ce n’est pas un métier figé.

Aurais-tu des conseils à donner aux lecteurs qui souhaiteraient occuper un tel poste ?

Comme pour tous les métiers, il est préférable d’être passionné ou tout du moins intéressé par ce que l’on fait. Le web est un univers très intéressant mais aussi difficile quand on en fait son métier, il ne faut donc pas le prendre à la légère.

Bonus. Un mot pour la fin ?

Merci, 🙂

Merci à toi Samir !

Et je profite de cet article pour me faire le relai d’une conversation lancée sur Facebook. Quelles études / quelle formation faire pour devenir community manager ? N’hésitez pas à aller y donner votre avis ou à poser vous-mêmes de nouvelles questions !

Mots clés : , ,

est l'auteur de cet article. Jeune diplômée, elle recherche actuellement une opportunité en web marketing / communication online.
Lui écrire | Voir tous les articles écrits par

2 avis sur le sujet »

  1. Le retour d’expérience d’un stagiaire est tellement important 😉

  2. Merci pour l’interview, avec cet exemple au moins j’ai une certaine vision de ce qu’est un community manager, car c’est un métier dont on va en entendre parler de plus en plus. Mais après je ne sais pas exactement quelles études il faut faire pour ce métier. Comme j’ai vu des exemples où certains community manager n’avaient pas forcément fait de web-marketing.

Donner votre avis